Actualités   Equipe Pro

Le bilan et l’avenir par David

Publié le 28 mai 2020

Une saison non terminée et une nouvelle à préparer sans connaître la date de reprise. David GAUTIER nous dresse le bilan de cette saison ayant une fin inédite et nous expose la manière dont il prévoit, à ce jour, la saison future.

La saison s’est brutalement arrêtée et a été inachevée. Comment l’as-tu vécu ?
Pas forcément très bien. C’est quelque chose d’inédit et particulier à vivre mais pour tout le monde dans les différents secteurs d’activité. Il a fallu s’adapter. Pour nous c’est encore plus dur vu la bonne forme dans laquelle nous étions. L’équipe vivait bien et était performante sur le terrain. On était exactement dans la situation que l’on voulait être à ce moment-là de la saison, c’est-à-dire dans la performance pour atteindre nos objectifs. Quand on regardait la situation sanitaire dans le pays, ça aidait à relativiser, il y avait des choses plus graves.

Peux-tu nous faire un bilan de cette saison 2019-2020 écourtée ?
C’est très dur de parler de bilan quand la saison est inachevée. Les bilans se font à la fin mais nous n’avons pas eu de fin. On peut dire qu’on avait réussi à créer un groupe solidaire sur et en dehors du terrain. Et c’est très important pour bien réussir une saison. On était 3ème au classement à un match de la première place sur une série de 10 victoires.

Cette saison tu as eu un nouvel assistant à tes côtés, Maxime CESBRON. Comment s’est passé ce duo ?
Ça c’est très bien passé. Je connaissais bien Maxime et ses compétences et je n’avais pas de doute sur sa capacité à remplir le rôle. On savait dès le début qu’on avait un objectif de travailler notre complémentarité notamment dans la relation envers les joueuses. Les choses se sont bien mises en place. On pouvait travailler en confiance et dans la sérénité. Dans toute équipe, l’assistant est important, son rôle est souvent invisible de l’extérieur.

Comment s’est passé ton confinement ? Cela a-t-il beaucoup impacté ton recrutement et la formation de l’équipe professionnelle pour 2020-2021 ?
Mon confinement s’est bien passé, j’ai la chance d’être dans une maison avec un jardin et d’être près d’un parc. On voyait la verdure et l’extérieur. Les journées étaient très bien remplies. J’avais pris parti de faire différentes choses dans la journée pour m’occuper.

Le confinement n’a pas forcément impacté le recrutement mais il a donné du temps pour regarder des matchs et réfléchir à la suite pour rebondir après la déception de ne pas avoir terminé la saison. On avait beaucoup de joueuses sous contrat et l’objectif d’intégrer des jeunes du Centre de Formation du club dans l’effectif professionnel.

A l’heure actuelle où la situation sanitaire est compliquée, comment vois-tu la saison 2020-2021 ?
Actuellement, je me veux d’être positif en gardant une grosse ossature. On devrait être compétitif dans un championnat qui sera une nouvelle fois très homogène. C’est très dur de se projeter dans la saison à venir sachant que c’est le flou pour la reprise du championnat et les conditions dans lesquelles nous allons pouvoir reprendre.

 

Crédit Photo : Léo MORILLON – Bad Lion Sport

Nos partenaires

  • Ville d'Angers
  • Département de Maine-et-Loire
  • Région Pays de la Loire
  • Marty Sports
  • Elivia
  • L'equip49
  • Skills
  • Espace Anjou
  • Suez
  • L'Atoll
  • Irigo
  • Le Courrier de l'Ouest