Actualités   Equipe Pro

L’inteview de Kelly CORRE

Publié le 2 juillet 2019

Kelly CORRE portera les couleurs de l’UFAB49 pour la saison 2019-2020. De passage à Angers avant la reprise, nous lui avons posé nos premières questions.

Bonjour, peux-tu te présenter ?
Je m’appelle Kelly CORRE, j’ai 28 ans. Je viens du club de Nice où j’ai fait une saison. J’ai commencé le basket à l’âge de 5 ans. Je suis originaire de la région parisienne et je suis bretonne. Je suis ailière, poste 4-3. Mon parcours, j’ai débuté dans la région parisienne. J’ai fait le pôle Ile-de-France puis j’ai fait le Centre de Formation de Mondeville. J’ai ensuite été dans pas mal de clubs (LFB et LF2 mais principalement en LF2). J’aimerais préparer mes diplômes de préparateur physique, coach sportif, c’est quelque chose qui m’intéresse beaucoup donc je prépare doucement ma reconversion quand même parce que j’ai 28 ans. Au niveau de mon parcours scolaire j’ai arrêté après le bac.

Pourquoi être venue à l’UFAB49 ?
C’est un gros challenge qui m’intéresse parce que je suis une femme de challenges. J’adore les challenges et depuis que je suis pro c’est un club que j’ai croisé sans arrêt. Quand j’ai joué à Pleyber j’ai joué contre Angers, j’ai eu pas mal d’amies qui sont allées à l’UFAB49 que j’ai suivi, j’étais dans les tribunes de la Coupe de France quand elles ont gagné la Coupe de France avec David GIRANDIERE à Bercy. C’est un club que j’ai toujours croisé. J’ai eu plein d’amies qui ont joué à Angers et je sais que c’est un club qui est très structuré, qui est monté en régime, qui a fait la Coupe d’Europe. Je connais très bien Lizanne MURPHY qui a joué à Aix avec moi et qui a joué à Angers aussi donc j’ai suivi un peu tout ça. Je trouve aussi que c’est un club qui a gardé des valeurs familiales, j’ai l’impression en tout cas, et ça me plaît beaucoup car j’adore le basket mais avant tout ce que j’aime c’est l’aventure humaine. Donc c’est important aussi que j’ai ce contact là avec les bénévoles, avec les gens du club, avec les supporters. Tout ça réunit, le challenge et l’esprit familial, font que j’ai signé à l’UFAB49.

Tu dis connaître d’anciennes joueuses passées à l’UFAB49, peux-tu nous dire lesquelles ?
Je connais Aurélie FAVRE, je connais Sophie LE MARREC, Lizanne MURPHY, Agathe PANNEAU c’est une ancienne avec qui j’étais au Centre de Formation, Touty GANDEGA j’ai joué avec elle à Mondeville.

Elise PRODHOMME je ne la connais pas personnellement mais on s’est croisé donc au fur et à mesure tu discutes. Elle est restée longtemps à Angers, pour moi c’est une figure d’Angers.

Nous t’avons déjà rencontré, il y a deux ans contre Landerneau et cette saison contre Nice. Quels sont les premiers mots qui te viennent à l’esprit quand on te parle de l’UFAB49 ?
Il y a 2 ans à Landerneau c’était un peu particulier car c’est l’année où je me suis arrêtée en cours de saison pour un souci au niveau du genou. J’ai donc joué le match aller du championnat à Angers. Le match retour et les play-offs, dont la finale, je n’ai pas joué. J’ai suivi de loin, c’était un moment très difficile dans ma carrière de ne pas être sur le terrain lors d’une finale. C’est aussi pour ça que je viens à Angers, j’ai envie de monter avec Angers, ça va être cette année j’espère.

Les premiers mots quand on me parle de l’UFAB49, c’est un club structuré, ça a l’air vraiment d’être structuré, un club familial, convivial et avec de l’ambition.

Cela fait 10 ans que tu évolues à un haut niveau. Que va t’apporter ta venue à l’UFAB49 ? Qu’aimerais-tu apporter en arrivant ici ?
Déjà j’aimerais vraiment vivre une montée sur le terrain. J’aimerais vraiment vivre ça avec l’UFAB49. Ce que je vais pouvoir apporter, j’ai 10 ans d’expérience derrière moi donc cette expérience. Et je suis un leader dans un groupe donc je pense que je vais pouvoir apporter ça aussi du leadership, c’est un rôle qui me plaît beaucoup. Que ce soit sur le terrain ou en dehors du terrain. J’aime aussi beaucoup épauler les jeunes, d’ailleurs j’organise des camps presque tout l’été. J’en organise un à Paris puis deux en Bretagne. La transmission, tout ça, j’aime bien.

Quels seraient tes conseils aux jeunes qui débutent ?
Le travail, la rigueur et il faut aimer. Il faut aimer le basket, prendre du plaisir. Tant que je prends du plaisir je continuerai à faire du basket, après il faut bien sûr que le corps et la tête suivent, mais avant tout c’est du plaisir, il faut aimer. Donc oui il faut travailler, il faut de la rigueur, de la discipline, il faut de la détermination. Je pense que l’on peut partir au plus jeune âge avec un physique lambda, avec des qualités lambda mais avec le travail et la détermination cela paie.

Quelle est ta plus grande appréhension quand tu changes de club ?
C’est quelque chose que je connais très bien et j’ai beaucoup changé de club. Ça va être mon 9ème ou 10ème club. J’ai beaucoup bougé et finalement je n’ai pas d’appréhension parce que je connais très bien cette situation. Je pense être quelqu’un de très sociable donc je m’adapte très vite et je suis aussi une fille de militaires donc j’ai été habituée à changer d’endroits.

Un mot pour les supporters ?
Je suis ravie de rejoindre l’UFAB49. Je suis prête à relever ce nouveau défi et j’espère qu’eux aussi sont prêts à nous accompagner, à nous aider pour relever ce nouveau défi, cette nouvelle aventure.

 

Nos partenaires

  • Ville d'Angers
  • Région Pays de la Loire
  • Département de Maine-et-Loire
  • Marty Sports
  • Espace Anjou
  • La Boucherie
  • Keolis
  • L'equip49
  • Skills
  • Le Courrier de l'Ouest
  • L'Atoll