Actualités

Projet OKLM – Nouvelle action avec le collège Jean Lurçat

Publié le 3 avril 2019

Pour la deuxième année consécutive, l’Union Féminine Angers Basket mène son projet OKLM (Only Girl Kiffe Le basket Montplaisir) auprès des jeunes du quartier Monplaisir.

Ce projet est mené en collaboration avec les partenaires scolaires (collèges et écoles primaires) et municipaux (Ville d’Angers et médiateurs sociaux). L’objectif de celui-ci est de proposer une offre de pratique du basket aux jeunes filles de Monplaisir.
Pour cette saison 2018 – 2019, l’UFAB49 et le collège Jean Lurçat, fort de leur expérience de l’année passée, ont décidé de renforcer leur partenariat avec de nouvelles actions dont celle sur l’option EPS basket-ball du collège. Ouverte à tous les volontaires, cette option à réunis une trentaine d’élèves autour des deux encadrants : Jean CARIS professeur d’EPS au collège et Mélissa HORRAULT intervenante technique de l’UFAB49.
Nous vous proposons aujourd’hui l’interview que nous avons pu avoir avec Mélissa lors de la dernière séance de cette option basket-ball. Elle y évoque les différents aspects de ce projet. Aussi, vous pourrez retrouver l’entretien réalisé avec un élève inscrit à cette option EPS basket.

Pourrais-tu te présenter ?

Je m’appelle Mélissa HORRAULT et j’ai 28 ans. Je suis originaire de Cholet, où j’ai entraîné pendant 6 ans au club de Cholet Basket et je joue toujours au basket.

Quelles sont tes missions dans ce projet ?

Ici, ma mission c’est d’accompagner Jean CARIS sur le projet que l’UFAB49 a lancé avec le collège Jean Lurçat ici à Monplaisir. Je me suis occupée de tout ce qui est atelier technique avec l’apprentissage du dribble, des arrêts et les différentes situations de jeu classique comme le passe et va. En ce qui concerne la défense, on a fait le choix de ne pas l’aborder durant le trimestre. Actuellement on est sur la deuxième semaine d’évaluation. On regarde si en terme de double pas, de marcher, de dextérité c’est acquis ou non. En revanche l’adresse on n’y fait pas attention.

As-tu vu des évolutions au cours de l’année chez les élèves ?

L’évolution pour certains est incroyable. Pour cinq-six élèves c’est impressionnant à leur âge de savoir ce que c’est un marcher, de ne plus en faire, les doubles pas etc. Pour ça, on a dû passer 4h en tout en séance, c’est très peu. Après, pour les mettre en application sur les matchs, on rajoute 2 points pour récompenser les élèves. Lors de la première semaine d’évaluation, il y en a eu une dizaine de double pas, ce qui est énorme !

La collaboration avec Jean CARIS s’est-elle bien passée ?

Oui, le binôme avec Jean s’est très bien passé. On a échangé en amont. Je lui envoyais mes séances une semaine à l’avance pour qu’il valide ou non. Hormis ça, j’ai vraiment été libre. Je suis partie plus sur un fonctionnement en cycle avec un double pas classique à l’arrêt que l’on fait évoluer au fur et à mesure à chaque séance. Ensuite on a fait la même chose pour le dribble et la passe. On animait la séance en commun comme un vrai binôme. Sinon j’ai eu carte blanche pour les séances.

Il fallait que tes séances correspondent à son programme d’évaluation et si c’était le cas alors il validait, sinon tu apportais des modifications pour que convienne ?

Oui c’est ça. Parce que moi j’ai entraîné principalement des équipes de niveau région donc ça change totalement de public. Ici faut revoir les bases et s’adapter. Ça fait bizarre mais du coup c’est lui qui me disait de faire attention et de redescendre en régime s’il voyait que c’était trop difficile. Mais finalement ça été, j’ai dû mettre une séance à m’adapter parce que ça va assez vite. De toute façon, on le voit sur leur visage quand ils ne comprennent pas. On passe alors à autre chose et on avance un peu moins vite. Mais sinon non il n’y a pas eu énormément de difficultés sur l’apprentissage.


Quelques mots d’un élève :

Comment ce sont passées ces séances, ce trimestre de basket pour toi ? Tu as vu des évolutions pour tes camarades et toi ?

C’était très agréable. Moi ça m’a plu car le basket je ne connaissais pas trop les règles. Juste que c’était un ballon qu’on devait faire bouger avec nos mains et marquer dans un panier. Mais maintenant je connais beaucoup plus de règles.

Est-ce que cela t’a donné envie de t’inscrire ?

Oui, je fais déjà un autre sport mais par exemple pour du loisir ce serait bien.

As-tu quelque chose d’autre à ajouter ?

Il faut continuer à faire du basket c’est cool !

Nos partenaires

  • Ville d'Angers
  • Région Pays de la Loire
  • Département de Maine-et-Loire
  • Marty Sports
  • Espace Anjou
  • La Boucherie
  • Keolis
  • L'equip49
  • Skills
  • Le Courrier de l'Ouest
  • L'Atoll