Actualités   Événéments

Retrouvailles avec Johanna Cortinovis

Publié le 3 juillet 2015

Johanna Cortinovis porte fièrement le maillot de l'équipe de France militaire.

Johanna Cortinovis porte fièrement le maillot de l’équipe de France militaire.

A l’occasion du premier championnat du Monde militaire auquel participe deux anciennes pensionnaires du club, Johanna Cortinovis et Sophie Le Marrec. Nous sommes allé à leur rencontre pour prendre de leurs nouvelles et avoir leurs impressions sur la compétition. Commençons par Johanna, une jeune femme qui a marqué le club sur les parquets à la fois comme entraîneur et comme joueuse. Salariée de l’UFAB49 pendant plusieurs saisons, Johanna a contribué au développement du club jusqu’à la montée en Ligue Féminine de Basket. Désormais, l’ex-numéro 4 Angevine porte les couleurs du club de Charnay où elle vient de faire une bonne saison avec 16 points, 7.2 rebonds et 19.2 d’évaluation en 33 minutes. Félicitations Johanna pour tes belles performances qui t’ont mené dans le 5 majeur de la saison.

Johanna, tu viens de passer une saison en LF2 avec Charnay Bourgogne en terminant 7ème du championnat. Comment as-tu vécu ce retour en LF2 ?
Johanna : Ce fut une belle saison avec un bon groupe. Je ressens une déception sur la fin car on a pas réussi à tenir jusqu’au bout. C’est un club vraiment sympa et à l’écoute. La transition depuis l’UFAB s’est bien faite.

Passer quatre saisons à Angers, ça laisse forcément des souvenirs…
Johanna : Oui, oui, j’en ai tellement. Tout d’abord, il y a la victoire à Bercy en Trophée Coupe de France. Ce fut un moment de groupe exceptionnel, et il y a en a eu plein d’autres. Après il y a la montée en Ligue Féminine, et ce tritre de championnes de France LF2 qu’on va chercher à Nice. Si je peux ajouter un autre bon souvenir, c’est l’école de basket. Je retiens tout ce qui a été fait, les petites auxquelles je pense souvent, les événements Marraines d’un jour notamment celui où Florence Lepron est venue.

Justement, en plus de jouer, tu avais la responsabilité de l’école de basket. As-tu un petit mot pour les jeunes ?
Johanna : Oui, j’espère surtout qu’elles vont bien, qu’elles écoutent leurs entraîneurs. Et je veux leur dire que je les aime.

Actuellement sur Angers pour le 1er championnat du Monde militaire, que ressens-tu ?
Johanna : C’est une grosse, une immense fierté d’appartenir à tout ça, à ce groupe, de porter les couleurs du pays. C’est génial de pouvoir rentrer dans l’histoire, il s’agit du premier événement de ce type. Je ressens aussi une forme de sérénité, on a vraiment travailler pour en être en quête d’une médaille.

Peux-tu nous expliquer la démarche qui t’a mené à porter le maillot de l’équipe de France militaire ?
Johanna : On me l’a proposé ! Je trouve que porter le maillot de l’équipe de France est un privilège. Je ne vois rien qui m’en empêche? J’y mettrais tout mon coeur et toute mon énergie pour y faire honneur.

Merci Jo ! A bientôt !

Si vous souhaitez la voir, l’équipe de France militaire jour ce soir à 20h00 à la salle Jean Bouin, pour sa demi-finale face au Brésil. L’après-midi commence à 15h30 par un match de classement, puis les Etats-Unis jouent la Chine dans l’autre demi-finale. L’entrée est gratuite, le spectacle assuré !

Nos partenaires

  • Ville d'Angers
  • Région Pays de la Loire
  • Département de Maine-et-Loire
  • Espace Anjou
  • La Boucherie
  • Marty Sports
  • Keolis
  • L'equip49
  • Skills
  • Le Courrier de l'Ouest
  • L'Atoll