Elles restent angevines la saison prochaine

26 mai 2021

L’équipe 2021-2022 se reconstruit, en effet malgré la montée en LFB, l’équipe de l’UFAB49 subira des modifications au sein de son effectif.

Nous sommes très heureux de vous annoncer que :

  • Touty Gandega sera toujours angevine les deux saisons prochaines, sa vitesse et son agressivité avec la balle seront ses forces pour cette nouvelle expérience en LFB. Ce ne sont pas ces premiers pas dans ce championnat, elle a déjà évolue avec les équipes de Mondeville, Charleville Mezières, Basket Landes et Toulouse. Retrouvez son interview ici 
  • Isis Arrondo meneuse d’expérience sera également angevine pour les 3 prochaines années, avec un double objectif, celui de réussir à se diplômer à l’école d’infirmière qu’elle intègre dès septembre. Ce nouveau challenge ne sera pas de tout repos, mais la détermination qu’on lui connait ne nous fait pas douter de sa réussite. Retrouvez son interview ici 
  • Adèle Dréano – – Trécant, la plus angevine des Bretonnes, arrivée au CDF d’Angers en 2014, elle a tout vécu avec ces différentes coéquipières, la LFB dès 2016 où elle intègre l’équipe puis la descente en LF2 et enfin la remontée. Son expérience et sa confiance en elle et en ses compétences n’ont fait que grandir avec le temps, son shoot extérieur est devenu plus fiable et ses percées dans la raquette plus entreprenante. Nous sommes très fier qu’elle ait accepté une saison encore de porter nos couleurs. Retrouvez son interview ici
  • Jade Gaillard, cette jeune meneuse a pu montrer cette année ses compétences sur le terrain, bousculée et parfois chahutée par les adversaires qui ont voulu mettre une pression plus accrue sur les jeunes joueuses, elle a su tout au long de la saison, développer son contrôle et proposer des actions parfois déterminantes pour les matchs. Retrouver son interview ici
  • Flora Heyman, cette angevine pure souche évolue depuis 4 ans au sein de l’UFAB49, venue d’Avrillé pour intégrer le CDF, elle a pu notamment se distinguer dans nos équipes espoirs et avec l’UNSS où elle termine championne de France. Son travail acharné finit par payer et sur chacun des matchs elle a su montrer qu’elle avait de belles compétences pour encore évoluer. Retrouvez son interview ici 

 

Partager le contenu