Match compliqué pour cette 5ème journée

2 novembre 2021

Lors de la cinquième journée de championnat, nos angevines se déplaçaient sur le parquet de l’ASVEL.

Après une victoire face aux vice-championnes, Montpellier, la semaine dernière, nous voulions continuer sur cette lancée et se montrer face à une belle équipe de Lyon.

 

1er quart

Un premier quart temps agressif de l’ensemble de l’équipe malgré une défense moins solide. La combativité de nos joueuses nous a permis de rester au coude à coude face à une équipe lyonnaise compétitive. Malgré plusieurs rebonds offensifs et quelques ballons récupérés sur les lignes de passes, l’UFAB49 est mené de 3 points à la fin du premier quart temps.

ASVEL 27 – 24 UFAB49

 

2ème quart

Début de deuxième quart temps compliqué pour les deux équipes. Les lyonnaises montrent, néanmoins un bon jeu collectif et une défense solide, ce qui engendrent de nombreuses pertes de balles des angevines. Après plusieurs tirs ratés et la blessure de notre joueuse Alexis Peterson, nos roses ont perdu leur dynamisme du premier quart temps. L’ASVEL, montrant une bonne adresse derrière la ligne à 3 points, agrandit l’écart et mène de 12 points (46-34) à la fin de la première mi-temps.

ASVEL 46 – 34 UFAB49

 

3ème quart

La sortie du vestiaire n’a pas permis à nos joueuses de retrouver leur adresse, contrairement aux lyonnaises et à leur pivot Alexia Chartereau qui nous fait mal dans la raquette.

A 4 minutes de la fin du 3ème quart temps, de bonnes combinaisons se forment notamment entre Touty Gandega et Oderah Chidom. Malgré ces quelques paniers réussis dans la raquette, les lyonnaises dominent le match et creusent l’écart de plus de 21 points.

ASVEL 68 – 47 UFAB49

 

4ème quart

L’entame du dernier quart temps commence fort pour les angevines grâce à une récupération de balle de Oderah Chidom dans les mains de Marine Johannès, suivi d’une contre-attaque. David Gauthier met en place une zone presse tout terrain pour ralentir l’attaque lyonnaise. Cependant, la défense reste trop souple et les joueuses de l’ASVEL trouvent facilement le chemin des filets. L’ensemble de l’équipe perd son dynamisme et craque physiquement.

ASVEL 90 – 57 UFAB49

 

Jasmine Bailey Angers

Partager le contenu