Une victoire au caractère !

12 avril 2022

La journée 19 ayant été décalée à cause de plusieurs cas de COVID 19 au sein du groupe de Charleville-Mézières, nos angevines ont alors bénéficié d’ 1 semaine supplémentaire pour se préparer.

Pour rappel, lors du match aller à domicile, nos joueuses avaient créé l’exploit un dimanche après-midi en l’emportant 79 à 71.

Après trois courts échecs ces dernières semaines, l’esprit angevin était revanchard et le déplacement chez les Flammes Carolo n’allait pas être de tout repos.

Avec de nombreux changements dans l’effectif depuis notre dernier match, l’équipe adverse était sur une bonne dynamique avec uniquement un faux pas face à leurs voisines Villeneuve d’Ascq.

Un succès précieux pour Angers

C’est une pluie de 3 points qui s’abat sur le terrain des Flammes en cette 1ère mi-temps, les deux collectifs ripostent dès qu’elles le peuvent pour rester au plus près des adversaires.

Emmenées par leur public venu en nombre, les Flammes sont dans le rythme et enchaînent les attaques réussies, sous l’impulsion de Pouye et d’Akhator. Menée alors de 7 points les angevines réagissent et c’est Alexis Peterson qui permet de recoller au score en inscrivant les 7 points suivants. ( 17 à 16).

Manque de réussite sous le panier pour les Flammes, elles avaient pourtant repris un peu d’avance, dans les deux dernières minutes. Les angevines sont plus agressives en défense, ce qui leur permet de réussir quelques contres attaques et ainsi recoller au score. (Fin 1er quart 23 à 23).

Nia Coffey et Jasmine Bailey se répondent aux 3 points puis c’est le le désert… Aucun shoot ne trouve l’intérieur du cercle pendant près de 4 minutes. C’est Jasmine Bailey, côté angevin, qui relance la dynamique avant le 1er temps-mort du match, il permettra sûrement de se remettre un peu les idées en place et de proposer de nouvelles solutions en attaque. Temps mort gagnant pour les Flammes qui scorent. Les deux équipes sont sanctionnées par de nombreuses fautes mais évitent de justesse la pénalité des lancer-francs.

Ce 2ème quart est moins dynamique que le premier, et surtout entaché par les nombreux shoots manqués des deux collectifs ( FCBC 5/14  – UFAB49 6/17).

Retour aux vestiaires sur une égalité 37 -37, tout  reste encore à faire !

Le même 5 de départ revient sur le terrain, depuis quelques matchs Jasmine Bailey retrouve ses facilités derrière la ligne des 3 points et ce n’est pas pour nous déplaire.

Le jeu a du mal a démarrer pour les deux équipes, les paniers mêmes les plus simples ne rentrent pas d’un côté comme de l’autre.

Après 3 minutes de temps de jeu, le match est relancé, les attaques se placent permettant de trouver les intérieures plus facilement et pourquoi pas la faute avec le retard défensif.

Les deux équipes sont encore au coude à coude, les attaques sont plus réfléchies et propres. Des erreurs  défensives côté angevin, laissent plusieurs fois les Flammes seules dans la raquette pour shooter ou prendre les rebonds.

Les angevines se battent aux rebonds offensifs pour ne laisser qu’un point d’écart à la fin du 3ème quart temps (53 à 52).

Breanna Richardson donne la cadence en attaque mais également en défense en volant trois ballons côté locales, les attaques qui suivent sont toutes positives. On sent les Flammes un peu désorientées, leurs attaques n’aboutissent pas et leurs choix sont trop rapides. Les angevines mènent de 6 points, le coach de Charleville-Mézières demande un temps mort afin de casser cette dynamique.

Lisa Berkani presque invisible sur ce début de match, enclenche son fameux shoot à 3 points, ramenant les locales à égalité, malgré une défense angevine agressive.

Les Flammes prennent l’avantage lors d’une contre-attaque et mène de 4 points , il reste à peine 2 minutes de jeu. Le public pousse ses joueuses à continuer l’intensité défensive, mais les angevines ont encore des ressources. C’est Oderah Chidom leader sous le panier qui redonne l’égalité aux équipes à moins d’une minute de la fin du match. Les 5 fautes collectives du FCBC nous envoient sur la ligne des lancer-francs . 37 secondes de match 73 à 73, la passe de Lisa Berkani est ratée, Alexis tente un shoot mais est contrée par Monroe. Plus que 4 secondes de jeu et David prend un temps mort. Le ballon est volé par Amel Bouderra qui tente un tir du milieu de terrain, sans succès.

C’est parti pour 5 minutes de prolongation.

On dit souvent que l’équipe qui inscrit les premiers points en prolongation, sera l’équipe vainqueur! et bien ce jour là ne fait pas exception. C’est à nouveau Oderah Chidom servie par Alexis Peterson dans la raquette qui ouvre le score et qui enchaine (6 points).

Cette prolongation est tenue par nos joueuses qui restent calmes et proposent un jeu posé et clair. La Flamme des Carolo s’est éteinte, seule Amel Bouderra inscrira un panier sur cette dernière partie.

Cette 9ème victoire fait beaucoup de bien pour l’équipe, qui se rapproche à grand pas de des Play-Offs !!

Partager le contenu